Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 34
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.4
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0046
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0046
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
à Cirla ; elle a été construite, comme nous l'avons déjà dit,
en 122, sous l'empereur Hadrien, par P. Melilius Sectindus.
5° Houle de Thévcste à Hippone ;

Cette roule ne figure pas directement sur les itinéraires ;
elle existait cependant, et la comparaison des n05 III. A. et
X. E. de l'itinéraire d'Antonin suffira pour nous en convaincre;
en effel, le premier donne une route de Thévesle à Musti,
par Amniedara (Haïdra), Alliburos et Laribus Colonia : la
deuxième donne une route de Musli à Hippone, par Sicca Ve-
neria (Kefj, Narraggara et Thagasle (Souq-Arras). D'ailleurs, la
roule de Carihage à Cirla (du n° III, A.), après s'être dirigée
du Sud-Ouesl de Carihage à Thévcste, reprend, à partir de
celte dernière ville, la direction du Nord d'abord et du Nord-
Ouest ensuite, en passant par Allaba, Justi, Marcomatia et
Sigus. Il resterait à vérifier sur place s'il n'existe pas une
route directe de Justi ou, peut-être, d'Altaba à Thagasle (la
ville moderne de Souq-Arras), ce qui donnerait une voie de
communication entre Thévesle cl Hippone, plus directe et plus
courte que celle que nous avons indiquée en premier lieu.

4° Roule de Thévesle à Lambèse sur le versant Nord de
l'Auress Ier tracé;

Celte route est indiquée dans l'itinéraire d'Antonin, sous le
n° IV. C. ; elle passe par Aïn Lemba, Cherîa, Krenchela et
Thamugas. Nous l'avons parcourue dans toute son étendue.

5° Roule de Thévesle à Lambèse, sur le versant Nord de
l'Auress. — 2'"° tracé;

Il existait une deuxième route de Thévcste à Lambèse, in-
diquée par les n03 CCX et CCXI de la table de Peutinger. Le
n° CXX donne, en effet, une route de Thévcste. à Vtco Aureli, otle
n° CCXI une autre roule de Vico Aureli à Lambèse. Celte roule
passait par Aïn Chabrou, Occous, Ksar Raghaïc, et rejoignait
la précédente à Thamugas (Atij.Timegad) ou dans les environs.
Elle est d'une construction postérieure à celle du 1er iracé :
nous pensons qu'elle a élé exécutée pour éviter les défilés
loading ...