Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 40
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0052
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0052
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 40 —

Dans la liste précédente , nous n'avons pas compris les
ruines du forum, lesquelles, debout encore en partie à l'ar-
rivée de nos premières colonnes expéditionnaires , ont com-
plètement disparu depuis l'occupation française. Elles étaient
situées au milieu même de l'esplanade, en avant de la Casbah
actuelle, et leur destruction, regrettable sans doute, était
cependant de toute nécessité pour la défense de la place. Ce
monument ne présentait, nous a-t-on dit, que des restes de
médiocre importance; les pierres à inscriptions qu'on a dé-
couvertes dans ses environs , et dont précédemment nous
avons cité la principale , ont été sauvées de l'oubli et sont
placées dans le Musée dont nous avons commencé la forma-
tion.

I. — Le Cirque.

Le cirque est situé du côté Sud des ruines de l'ancienne
ville, sur la rive gauche du ravin qui la traversait dans toute
sa longueur, en la partageant en deux parties à peu près
égales.

Ce monument n'offre rien de remarquable , ni comme
forme, ni comme architecture ; il ressemble à tous les autres
monuments du même genre. Une arène circulaire de 45 à
50 mètres de diamètre était environnée d'un massif de ma-
çonnerie qui se terminait intérieurement par 15 ou 16 ran-
gées de gradins en pierres de taille, et contre lequel s'ap-
puyait extérieurement un certain nombre d'escaliers con-
duisant chacun vers les places destinées à une classe dis-
tincte de citoyens. Nous avons constaté l'existence de deux
de ces escaliers ; il nous a été impossible d'en déterminer le
nombre. Deux entrées conduisaient dans l'intérieur de l'arène;
loading ...