Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 41
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0053
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0053
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— M -

elles élaienl placées vis-à-vis l'une de l'autre , aux extrémités
d'un même diamètre.

L'une était sans doute pour les bêles féroces , et l'autre
pour les gladiateurs ou les victimes. La première de ces en-
trées consistait en deux voûtes jtixta-posées, construites en
tuf et passant sous le massif même de la maçonnerie qui
soutenait les gradins. Ces deux voûtes sont écroulées eu
partie , mais les deux portes par lesquelles elles se terminent
du côté de l'arène sont en pierres de taille et bien conser-
vées. Du côté opposé à l'arène, au contraire , les deux mêmes
voûtes communiquent à des ruines informes où nous avons
cru reconnaître une espèce de corridor avec les traces d'un
certain nombre de cellules; là, sans doute, élaienl renfermés
les animaux en attendant le combat, et c'est de celle particu-
larité même que nous avons conclu la destination de l'entrée
que nous venons de décrire. Quant à la seconde, celle des
gladiateurs, elle n'existait plus que par dès vestiges à peine
sensibles; cependant, lorsque nous avons exploré ce monu-
ment, quelques fouilles ont suffi pour en découvrir les pieds-
droits.

En général, le cirque de Théveste est dans un mauvais état
de conservation. L'action séculaire des pluies et des vents l'a
rempli, au tiers au moins de sa hauteur, de terres et de dé-
combres. Beaucoup de pierres des gradins et du massif sur
lesquels il repose , ont servi à la construction de la citadelle
byzantine; d'autres, en plus petite quantité, ont été employées
aux premières constructions françaises. Les gradins, qui ont
survécu à la destruction, sont en grande partie enfouis, et
des travaux assez considérables seraient nécessaires pour les
dégager. Ceux qui sont visibles ont cependant été suffisants
pour pouvoir en déterminer le nombre approximativement
et, par là, se figurer le relief du monument au-dessus du ter-
rain actuel.

Ce nombre était, comme nous l'avons dit précédemment,
loading ...