Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 48
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0060
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0060
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 48

la Rome impériale : nous allons en examiner les différentes
parties sous ce nouveau point de vue.

Les colonnes sont en marbre blanc veiné de bleu. Les fûts
de ces colonnes sont des monolythes se délitant assez facile-
ment , et comme en général ils n'ont pas été taillés parallè-
lement au lit de carrière, les dégradations ont lieu suivant
des sections obliques à l'axe. Leur circonférence inférieure
est de 2m 14, ce qui donne pour diamètre 0m 68 et, par suite,
pour module B, 0m 34. La hauteur de la colonne est Cra 40 ;
elle est donc exprimée en modules par le chiffre 18,82. Ces
proportions se rapprochent de celles du temple de Vesla à
Tivoli, dont les colonnes ont une hauteur représentée en mo-
dules par 18, 71. Vitruve prescrit 19, c'est le chiffre adopié
généralement chez les Romains; il était, comme on sait, de
20 chez les Grecs , d'après Vignolle , Scamozzi et Philibert
Delorme.

L'espacement d'axe eu axe des colonnes est de 2m 50 en
moyenne, ou 7 modules 10; c'est un module de plus que l'écar-
ternent ordinaire, qui est, en général, de 6 modules pour les
colonnes corinthiennes Ce surcroît de dislance a peut-être
eu pour cause la corniche architravée qui remplace l'entable-
ment (I), et dont les dimensions, inférieures':! celles d'un en-

(1) Un système complet d'entablement avec colonnes est composé de
trois parties essentielles : 1° le piédeslal, 2° la colonne, 5" l'entablement.
Chacune de ces parties comprend également trois divisions, ce qui fait en
toin neuf divisions :

l'étage d'importance secondaire qui surmonte quelquefois la corniche
de l'entablement, porte le nom à'Altique.

1° Colonnes.
loading ...