Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 56
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0068
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0068
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
formant ainsi ce qu'on appelle deux systèmes de colonnes bi-
nées. Derrière chaque colonne, eu saillie de 0'" 12 sur le plan
de la façade, est placé un pilastre, qui, de même qu'au temple
de Minerve, est toul-â-fait identique à la colonne sous le rap-
port des dimensions et de l'ornementation. D'après cela, le
nombre total des colonnes environnant l'édifice est égal à
seize, ainsi que celui des pilastres.

Les chapiteaux corinthiens soutiennent un entablement
richement décoré du même ordre. En mesurant la hauteur du
monument, depuis le sommet de cet entablement jusqu'au
niveau du pavage en dalles carrées sur lesquelles repose le
piédestal, on trouve 10m95. C'est, comme on voit, à un cen-
timètre près, la dislance qui sépare deux façades opposées,
et il en résulte que les trois dimensions du monument (lon-
gueur, largeur et hauteur), sont égales entre elles. Nous ne
parlons que du massif, faisant abstraction , bien entendu, de
la saillie des pilastres et des colonnes , ainsi que de l'attique
surmonté du petit édicule dont nous nous occuperons plus
tard. Cette particularité curieuse mérite d'être signalée à l'at-
tention du lecteur : elle n'est pas, à notre avis, l'effet du ha-
sard; mais au contraire, elle semble témoigner de l'intention
formelle qu'avait l'architecte de prendre pour massif de sa
construction un aube parfait.

Les planches VIII et IX contiennent l'étude complète et dé-
taillée du piédestal, de la colonne et de l'entablement.

Les deux tableaux suivants en résument les dimensions
principales, et permettront au lecteur de comparer l'arc de
triomphe de Théveste aux autres monuments de l'art antique.
loading ...