Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 64
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0076
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0076
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— G4 —

bien remplie, niais de celle vieillesse anticipée, décrépite,
qui est la conséquence funeste et inévitable de bonteux dé-
bordements.

La véritable grandeur des nations esi basée sur la liberté
et la vertu; elles seules consolident les dynasties et fonl du-
rer les empires.

L'inscription de la façade du Nord n'existe plus : l'entable-
ment est complètement démoli jusqu'à la bailleur des cha-
piteaux des colonnes.

Récapitulons :

t° Façade Ouest consacrée à Julia Domna.

ç)o — |rst _ Septime-Sévèrc.

50 — slKi .— Caracal'a.

4° — Nord — ..........

Ce rapprochement suffit pour démontrer que l'intention
primitive de l'architecte avait été de consacrer la quatrième
façade à Géta. Chaque membre de la famille impériale ré-
gnante aurait eu ainsi un côté qui lui était dédié tout spécia-
lement. Mais l'assassinat de ce prince arrivé pendant la cons-
iruction même de l'édifice, a dû changer ces dispositions et
donner au moment de l'inauguration une autre destination a
cette quatrième façade. Par quelle inscription la dédicace à
Géla aura-l-elle été remplacée ? Cette question nous fait en-
trer dans le vaste champ des conjectures. Cependant, quoi-
qu'il en soit, nous ne pensons pas qu'aucun autre person-
nage vivant de l'époque, eût-il fait partie de la famille impé-
riale, ait pu figurer sur ce monument. Le tyran jaloux et
soupçonneux aurait cru déroger à sa dignité en partageant
quoi que ce soit avec un simple mortel. Celte élimination
faite, nous ne voyons que trois hypothèses qui se rappro-
chera do la vérité : Ou bien cette quatrième face contenait
une deuxième inscription louangeuse, dédiée soit à Caracalla
loading ...