Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 65
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0077
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0077
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 6o -

lui-même, soil peut-être à son père Septime-Sévère ; ou bien
encore clic était consacrée à quelque divinité , la déesse Mi-
nerve , par exemple. Nous serions assez tentés d'admettre
celte dernière supposition. Chez les Romains de cette époque,
la famille impériale était appelée domus divina , et ses mem-
bres ne se croyaient nullement déplacés dans la société
des dieux. Minerve paraît d'ailleurs avoir été adorée, de pré-
férence à tous les autres habitants de l'Olympe, par les Thé-
vestins : c'était leur déesse tutélaire , leur patronne en quel-
que sorte (qu'on nous pardonne cette expression chrétienne).
Peut-être même la colonie avait-elle été fondée sous l'invoca-
tion de cette divinité? Ces considérations nous semblent
suffire pour donner une certaine probabilité à ce que nous
venons d'avancer.

L'inscription suivante qui est gravée sur le pied-droit Nord-
Ouest du monument à gauche, en sortant de la ville actuelle,
va jeter de nouvelles lumières sur cette question si intéres-.
santé déjà sous tant de rapports :

N° 4.

'AMENTO C CORN ELI EGRILIAN1
PRAEF LEG Xllll GEMINAE QVO TESTA M EN
T EX HS CCL MIL N ÀRCVM CVM STATVIS

........EN TETRASTYLIS DVOBVS CVM STATVIS

............T MINERVAE QVAE IN FORO F1ERI PRAE

'..............ETER ALIA HS CCL MIL" N" QVAE' REI' P'ITA VT

................MNAS1A POPVLO PVBLICE IN THERMIS PRAE

.................D KAPITOL- ARG- L1B* CL XXI DEST LANCES llll

.................RI LIB Xllll ID EST PIHAL" III SCYPHOS II

......OM----M SECVNDVM VOLVNTATEM EIUS IN CON

...........CORNELI FORTVNATVS ET QVINTA FRATRES ET

...........0 S1GNAVERVNT ET OPVS PERFECERVNT.
loading ...