Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 78
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0090
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0090
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 78 —

A la forme près, qui est hexagonale , an lieu d'être circu-
laire, ce monument a quelque analogie avec un autre situé à
quelques lieues de Constantine , sur l'Oucd-Smendou ; nous
voulons parler du tombeau des Lollius, dont l'élévation est
dessinée à la planche XVIII du premier annuaire (année 1853)
de la Société archéologique de Constantine.

L'intérieur de ce monument est creux, et les murs ont 0m 60
d'épaisseur. Nous n'avons aperçu aucune trace de porte pri-
mitive : les Arabes y ont pénétré en déchaussant une pierre
de la base et une autre de la première assise inférieure du dé,
de manière à former ainsi une ouverture de \m 20 de hauteur
sur 0™ 80 de largeur.

En même temps , ils ont jeté sur la partie supérieure une
voûte en dôme s'appuyant sur la- corniche; la maçonnerie de
cette voûte est recouverte d'un crépissage, et le tout, suivant
leur coutume, a été blanchi à la chaux, intérieurement et ex-
térieurement.

Aucune inscription n'indique la destination de ce monument
et il ne nous appartient pas de faire la moindre hypothèse à ce
sujet. 11 sert actuellement de sépulture à un marabout très-
vénéré du pays, Sidi Djaballah, dont nous rapporterons peut-
être un jour la légende merveilleuse.

,, i

Une dernière ruine de l'époque romaine proprement dite est
située dans l'intérieur de la ville actuelle, sur l'axe et à 280m
environ au sud de l'arc de triomphe. Elle est connue à Té-
bessa sous le nom de la maison romaine et occupait un espace
rectangulaire dont les limites seraient assez faciles à détermi-
ner, à cause des masures arabes qu'elle contient et dont elle
est enveloppée.

Ce bâtiment est construit entièrement en pierres de taille
finement bouehardées ; quelques murs de refends qui existent
encore, indiquent en partie la distribution intérieure. Sa hau-
teur était de 9 à 10 mètres au-dessus du sol. Une corniche
loading ...