Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 87
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0099
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0099
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
œœraœ inébitss

DE LA

SUBDIVISION DE BATiVA.

Au commencement de l'année 1858, j'avais formé de beaux
Projets pour la campagne qui allait s'ouvrir. Je me proposais
d'explorer les nombreuses et importâmes ruines romaines que
•'on rencontre à chaque pas, au pied des versants Nord de
l'Aurès, et je comptais recueillir une riche moisson d'inscrip-
tions latines qui devaient donner, je n'en cloutais pas, les
positions exactes des localités dont les noms sont indiqués par
les itinéraires anciens et les récits de Procope sur la guerre
contre les Vandales.

Des intérêts plus modernes sont venus contrarier les plans
arrêtés pour ma tournée archéologique.

L'affaire du marabout Si-Sadoq-bel-Hadj, ce nouveau Jabdas
qui vient de soulever une partie des montagnes de l'Aurès,
au nom de la foi musulmane, m'a privé du plaisir de prendre
une plus large part aux travaux de la Société. Je n'envoie
aujourd'hui que vingt-huit inscriptions : mais elles sont près-
loading ...