Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 90
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0102
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0102
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 90 -

que je n'ai eu ni le temps ni les moyens de déterrer. Au sep-
tième mille , il ne reste que deux socles , et au huitième,
quatre. Je présume que les bornes ont été enlevées et portées
ailleurs.

A l'extrémité occidentale des ruines de Mamra, lesquelles
couvrent un espace considérable, j'ai aperçu un fragment de
pierre en mauvais état, sur lequel j'ai déchiffré ces quelques
lettres, qui terminent les trois dernières lignes de l'inscrip-
tion du côté droit.

N° 4.

POS-I PO—IAT

Lorsque j'arrivai à Enchir Cedra, je vis près des vestiges
d'un temple païen, un groupe de bornes appartenant évi-
demment à la même classe de monuments. Bien que j'eusse
le plus vif désird'en relever les légendes, je dus abandonner
celles qui étaient' recouvertes en partie par le sol et me con-
tenter de copier les cinq qui suivent. Je ferai observer que
les chiffres de l'itinéraire dépassent en grandeur les carac-
tères des légendes.

N° 5.

Hauteur im 15--Chiffres 0™ 8.

XXII

N° 6.

DNSFL

AVIOV
ALERIO
CONST
loading ...