Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 97
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0109
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0109
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 97 -

FELICI AV
G-P-M-T-PV-

cosii-p-p-

VIII

N° i9.

IMP CA
ES FLÂ
VALCOS
TANTIO
P F- AU G

DIV-
CONST
ANTIO
PATER
M -LP
DISCO
N S E P
VALOR
I V S

Depuis Timgad jusqu'au point où gisent ces deux dernières
bornes, la voie est, dans certains endroits, en aussi bon état
de conservation, que si elle avait été parfaitement entretenue
depuis l'époque où florissait la civilisation romaine dans cette
Partie de la Numidie. Il devait y avoir là une population très-
compacte, si l'on en juge par les vestiges sans nombre et
très-rapprochés de constructions importantes qui couvrent
le sol sur un espace de plusieurs lieues. La période byzantine
n'est pas moins facile à reconnaître dans cette contrée, rem-
plie de forts et de réduits édifiés avec les matériaux provenant
des ruines de l'époque qui a précédé l'invasion des Vandales.
Ce sont là sans doute ces places qui, au dire de Procope , fu-
loading ...