Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 100
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0112
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0112
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
noncenl qu'il faisait partie d'un grand tombeau de famille.
L'épilaphe qui suit doit avoir la même origine.

N° 3.

D M S •
SALLVSTIA
VRBANIA VI
XITANNIS
XIII

« Dis manibus sacrum. Sallustia Urbania viœil annis trede-
cim. » On trouve dans les inscriptions Urbana et Urbanilla :
mais je n'ai jamais lu Urbania.—Hauteur des lettres, 0m 05.

Un peu plus à l'Est, à Enchir-Cedra, non loin de la borne
qui porte le millésime XXII, j'ai rencontré un autre tombeau
de famille surmonté de deux croissants, et sur lequel devaient
être sculptées trois épitaphes. Le cadre de la partie gauche
est restéjvide.

N° 4.





DM

1!



N 1 G R

s



A E' P'

1



V A 1 11

1



H S E

D M
CLAVDI
CALLISTI
IXX
loading ...