Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 106
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.7
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0118
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0118
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 106 —

N° 565. — Lampe de forme ovale, munie d'une anse ; lerre
d'un rouge pâle. Le bec est d'une dimension très-minime. La
partie supérieure de la lampe se relève en dos de tortue ; elle
est couverte presque entièrement par une tête de Méduse,
dont le nez forme un anneau. Long. 0m10, larg. 0m07.

!S° 525. — Lampe en terre rouge, d'un travail peu élégant.
Au milieu d'un feston chargé de dessins triangulaires, un ani-
mal chimériqne, ayant à peu près le galbe d'un lion , la cri-
nière hérissée, les pieds lançant du feu.

N° 422.— Lampe en terre rougeâtre, portant encore les traces
d'un vernis de la même couleur. Anse pleine, bec allongé et
garni de volutes. Sujet : deux femmes nues devant une vasque
élégante soutenue par un pied cannelé. Celle de gauche se
penche et verse dans le bassin le contenu d'un petit vase à
deux anses. Long. 0™ 11, haut. 0m 03, larg. 0m075.

N° 558. — Lampe de lerre rougeâtre, presque ronde. Sujet :
un personnage de petite taille, debout, ayant les mains posées
sur l'orifice d'une grande amphore terminée en pointe. On lit
sur le fond: AS1LIAG (I). Long. 0mH, larg. 0m065, hau-
teur 0m03.

N° 615. — Lampe ronde et sans anse, de couleur rougeâtre.
Sujet ; un guerrier revêtu de la clamyde et coiffé d'un casque,
sur un cheval en course. Le guerrier est dans l'attitude des
combattants; sa main droite brandit une lance ou un javelot
à la hauteur de l'œil, et son bras gauche tient un bouclier
circulaire. Long. 0™ 10, larg. 0"'065.

N° 588. — Lampe en terre noire, de forme allongée. Outre
l'anse bouclée et le bec placé à l'extrémité opposée, elle est
munie d'une oreillette à gauche. Sujet : une espèce de fleur
assez difficile à caractériser. C'est la seule lampe noire de la
collection, la seule aussi qui affecte celte forme.

ii) Inscr. rom. de l'Algérie, n° 4,219. Peut-ôtre faut-il lire A (uli) Silii
Ac (cepti). Cette signature se trouve au Musée de Leyde, sur une lampe
apportée d'Italie.
loading ...