Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 111
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.8
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0123
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0123
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LETTRE

SUR LE CAMP DE KSEUR

l'RÈS DE BOUGIE

Bougie, le 13 octobre 1858.

Monsieur le Président,

Sur la rive gauche de l'Oued-Saliel, à 20 kilomètres environ
de Bougie, entre l'Azib-Ouraba et Tiklat (Tubusuptus), on
aPperçoit de belles ruines, placées sur un petit promontoire
lui s'avance dans la vallée, au pied des montagnes de Tor-
cha et de Toudja. Ce sont des murs en pisé, en partie debout,
en partie renversés, et qui circonscrivent une enceinte irré-
gulière de quatre cents mètres environ de longueur sur cent
mètres de largeur. Quatre tours en défendent l'entrée ; deux
autres défendent la face latérale qui regarde Tiklat. Les Ka-
biles appellent ce lieu El-K'seur.

Cette position pourrait conduire à penser qu'il y avait là
un camp fixe romain , destiné à proléger la ville de Tubu-
suptus, qui est située ;'i quatre kilomètres seulement du côté
loading ...