Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 121
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.9
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0133
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0133
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 121 -

N° U.

A G D
PERAN
VRANT

Fragment d'une inscription extraite des ruines de la mos-
quée de Sidi-Ali-Mousekket-et-Toboul, au Coudial-Ali. La
pierre a été brisée à droite et à gauche en biais. Aujourd'hui
au Musée.

N° \5.

a b

A N T 0 N I A L F S A T V I NINAVICV
ET SVNDINA VKALE IYIDVSSVI
CVIVSQVE MENSI CONSTITVIT

Ces deux fragments d'inscription qui ont une ressemblance
parfaite, tant pour la hauteur de la pierre que pour la gra-
vure des caractères, ont été découverts par M. Lucas, chef du
bureau arabe de Constantine, dans la grande ruine qui existe
à Aïn-Mechira. La partie a, qui fait partie d'un parement de
mur, était enterrée jusqu'au-dessus de la 2me ligne; la partie b
est encastrée dans la même muraille, à une distance de 2m 50.

N° 16.

IMPCAESAR
MAVRELIVSSEVE
RVSANTON1NVS
PIVSFELIXAVGPAR
*----THICVS MAX BRITAN

8.
loading ...