Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 133
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.9
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0145
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0145
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 153 —

Ces trois épitaphes ont été découvertes au village du Kroub,
par notre honorable confrère, l'abbé Ferrié, qui m'en a remis
une copie. Les deux premières sont gravées en caractères de la
belle époque ; l'autre présente un spécimen de l'écriture des
bas temps, et vient grossir la liste des centenaires que nous
avons trouvés dans les nécropoles de la Numidie, notamment
autour de Constanline. J'ai vérifié sur place le fac-similé de
M. Ferrié.

N° 8. — Dis manibus & Publius Volumnius Mendianus vixit
annis nonaginla uno. Ossa iibi benè quiescant! $ « Aux dieux
mânes. Publius Volumnius Mendianus a vécu 91 ans. Que tes
os reposent en paix ! »

Longueur de la pierre, im30; largeur, 0™ 60 ; épaisseur
0»> 15.

N° 9. — Dis manibus. Publius Volumnius Félix vixil annis
triginta novem. Hic silus est. Ossa libi benè quiescant. « Aux
dieux mânes. Publius Volumnius Félix a vécu 59 ans. Il est
enterré ici. Que tes os reposent eu paix ! » Long. im 50, larg.
°m 50, épaiss. 0™ 22.

N° Î0. — Licinia, Licinii filia, Dilecla vixit annis centum.
Mc sila. « Licinia, fille de Licinius, Dilecla a vécu 100 ans.
Elle est enterrée ici. >

Long. l«>, |,arg. om50, épaiss, 0m 15.

N° il.

CORNELIVS
NARSALVS
AN NOS VI
LXV
H E

Cornélius Narsalus annosvixit sexaginta quinque. Hic est silus.
« Cornélius Narsalus a vécu 65 ans. 11 repose ici. » Pierre
servant de marche devant l'entrée du presbytère de Guelaa-
loading ...