Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 142
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.9
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0154
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0154
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 142 —

a élevé (ce monument) à son épouse. » Epitaphe sculptée sur
un fragment de tombe en caractères qui rappellent l'époque
byzantine. Les E y sont représentés par des G barrés au
centre. Le D de la 5° ligne est retourné et forme un mono-
gramme avec l'I qui le suit. On peut voir cette pierre, si cu-
rieuse au point de vue de la paléographie , dans un mur de
l'auberge de M. Millier, au 25e kilom. de la route de Sélif.

N° 55. N° 36.

D M mfvlvivs pere

NONIAMUS grinvs val

TIAVALXXXV h s e
USE

N° 35. — Dis manibus. Nonia Mustia vixit jannis oetoginiâ
quinguc. Hic sila est. « Aux dieux mânes. — Nonia Mustia a
vécu 85 ans. Elle repose ici. »

Cippe orné d'une rosace à six feuilles.

N° 56. — Marcus Fulvius Peregrinus vixit annis quinqua-
ginta. Hic situs est. « Marcus Eulvius Peregrinus a vécu 50
ans. Il repose ici. »

Cippe arrondi par le sommet.

N° 37.

D M
I VLIAFOR
TVN ATA V
A LXXXX

Dis manibus.*Julia Fortunata vixit annis nonaginta. « Aux
dieux mânes. — Julia Fortunata a vécu 90 ans. »

Celte inscription, ainsi que les deux précédentes , a été re-
loading ...