Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 172
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.10
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0184
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0184
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 172 —

N° 4.

D. M. S.
VALERIAE MANILI .
AE CARAE ADQ. DVL
C1SSIMAE MVLIERI ET
3... INCOMPARABILl
ADFECTV MEREN
Tl CONIVGI QVAE V. A.
XXXVIII. FL. IMPE
TRATVS. VET. MARI
TVS EIVS EX l-S MILLE
N- FEC. ET SI QVI
PRAETERIENS LE
GERIS PETO DICAS
MANILIA DVLCIS
t5... SITTIBI TERRA
LEVIS.

Sont réunies en une seule lettre :

A la deuxième ligne : N et I de MANILIAE.
A la quatrième ligne : M et A de DVLCISSIMAE

L et I, II et I de MVLIERI.'
A la septième ligne: V et A de QVAE.
A la neuvième ligne : M et A de MARITVS.

A la troisième ligne, le premier A de CAUAE, ainsi que les
0 des cinquième et septième ligues sont très-petits et enclavés
dans le C qui les précède.

i Diis manibus sacrum-. Valeriœ Maniliœ carœ alque dulcis-
simm mulieri, el, incomparabili adfeclu, merenti conjugi ; quai
vixit annis XXXVIII. Flavius Impelraius Veleranus maritus ejus
ex sesterlium mille minimum fecit, et, si qui prœteriens legeris,
peto divas : Manilia dulcis, sU tibi terra levis ! »
loading ...