Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 4.1858/59 (1860)

Seite: 212
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9389.12
DOI Seite: 10.11588/diglit.9389#0224
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1860/0224
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Il existe dans la collection épigraphique de la place Négrier,
une pierre semblable à celle qui nous occupe, tant pour les
moulures, que pour le galbe des lettres. On y lit en caractères
de 0m 40 de haut, le nom FONTEIO.., que je puis, sans
invraisemblance, rattacher à la môme famille.

S P F T CORNELIVS QVINTILIVS
CORNEL1I
SEVERIANVS
PATERNVS
QVINTÏLIANVS

FIL D

Sur la troisième colonne de la seconde nef de Djama-el-Kbir,
à droite de la porte principale. L'inscription était recouverte
depuis plusieurs siècles par une épaisse chemise de plâtre
que les maçons berbères avaient appliquée contre la colonne
à l'aide de cordes végétales, dans le but de lui donner la même
grosseur qu'aux autres piliers de la salle. Le fût est simple-
ment posé sur le sol, mais à l'envers ; il mesure deux mètres
en hauteur et son diamètre est de 0m 50. A la cinquième ligne,
les lettres A N V du mot Quintilianus sont contractées en un
seul sigle.

N° 3.

N° 4.

N° 5.

AEMILIAE MEM
ARCELLAE VXOR

V A

XXX

.. LODIVS
• • DVS V
A XXV

H S E
loading ...