Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 4
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0018
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0018
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
sonnes. Or, au contraire, presque tous ces archéologues
sont familiarisés avec l'alphabet arabe, et il est aussi facile de
rendre les lettres phéniciennes, sauf deux, par la typogra-
phie arabe que par la typographie hébraïque. Je pense donc
qu'un premier moyen de vaincre l'indifférence des travail-
leurs de l'Algérie, c'est de substituer le second mode de
transcription au premier. Les lettres qui font exception sont
le ghimel ou G et le samech ou S. L'alphabet arabe ne les
possède point ; il les remplace ordinairementpar le djé ~ et
le sin Mais, pour Je premier cas, la figure essentielle du
caractère arabe répond à une nuance de prononciation du
hhct hébreu'ou phénicien ; il y aurait donc double emploi
et souvent ambiguïté à s'en servir aussi pour représenter

le ghimel : je prendrai de préférence le jJ, ou kef surmonté
de trois points, qui est souvent employé dans l'arabe afri-
cain pour rendre le G des langues étrangères; comme le
kaf hébreu ou phénicien n'a qu'un mode de prononciation,
ainsi que le kef arabe sans points, il n'y aura jamais d'incer-
titude. Quant au samech, la difficulté est plus grande : je ne
vois de transcription possible que par le sin arabe, et je serai
ainsi forcé de rendre par le schin (X du même alphabet la
lettre unique qui répond en phénicien au sin et au schin
hébreux.

Autre remarque. Le phénicien, sur les nombreux monu-
ments que nous possédons aujourd'hui, ne présente de
points diacritiques pour aucune lettre. Gela n'offre rien d'em-
barrassant, sinon peut-être pour le T. Ainsi, suivant le sens
que j'attacherai aux mots, la figure simple ~, la seule que
j'emploierai des trois congénères, représentera tantôt ~,
tantôt ~ , et d'autres fois £ ; i répondra à 3 ou à 5, etc. On
pourrait en faire autant pour les variantes de prononciation
du T ; mais la figure arabe, surtout la figure médiate, forme
aussi la partie essentielle d'autres lettres pour lesquelles
je conserverai les points diacritiques. Je rendrai l'unique
loading ...