Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 35
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0049
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0049
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 35 —

Quant à la formule d'imprécation et de bénédiction des-
tinée à attacher au monument les menaces et les promesses
sacramentelles, il y a sans doute quelque chose qui nous
paraît singulier dans l'omission du nom de celui qui l'avait
prononcée. Cela pourrait prouver que la personne dans ce
cas était indifférente et que l'importance de l'acte résidait
exclusivement dans la cérémonie religieuse ; mais je crois
que je pourrai ci-après proposer une explication plus plau-
sible.

jX03 XV et XVI, (p. 7 et 8, pl. VII).

i

Ces deux textes appartiennent à la dernière trouvaille.
Aussi le second m'a-t-il présenté pour le déchiffrement
d'assez grandes difficultés. Mais le premier offre des carac-
tères d'une netteté remarquable et ne permet aucun cloute,
si ce n'est pour la dixième figure de la première ligne, qui,
telle qu'elle paraît sur l'estampage, ne se rattacherait à
aucune analogie. Je pense qu'il y faut négliger le petit trait
implanté obliquement à droite ; il reste alors un caractère
qui peut être sans hésitation considéré comme un tau.

L'un et l'autre textes me paraissent devoir être traduits
ainsi :

XV. — Consecravil hoc monimentum Natambal, filins

Bal (fuchi?) domino Baali. Obsequens
maledixi, benedixi.

XVI. — Consecravil hoc monimentum PlieruJa. Obsequens

maledixi, benedixi.

Comme on le voit, ces textes sont, pour le fond, sembla-
bles à une partie des précédents. Mais ils en diffèrent par
une curieuse modification d'orthographe, la substitution de
g~t> à *aA, audiens, obsequens. Je n'affirme pas absolu-
ment que la leçon existe sur le n°XVI; il est possible que le
loading ...