Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 49
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0063
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0063
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— ù9 —

N° II (p. 5, pl. 1).

Domino Baalt consecratum hoc monimentum.
Iksalam, filius Bodtanit, medicus, Bal-
ithoni nœnïas cantavi. Obedivi , sig-
num maledixi gêner ejus Nampiiamo Hanno.

Inscription très-intéressante, d'une part, à raison du
contexte, d'une autre part, sous le rapport graphique.

Sous le dernier point de vue, on remarque d'abord la
séparation distincte de plusieurs groupes de lettres, de
manière à indiquer probablement des divisions du texte,
puis, ainsi que je l'ai annoncé au commencement de ce
mémoire, la réunion d'une partie écrite en caractères des
hauts temps et d'une autre par Lie en lettres de basse épo-
que : la première partie comprend les trois premières li-
gnes, où se montren t cependant trois lettres de basse époque,
deux schin et un hé, et les quatre premières lettres de la
dernière ligne; la seconde partie contient le reste de cette
ligne. J'ai signalé cette deuxième partie en la soulignant
dans la transcription arabe, et en marquant en petites capi-
tales ce qui s'y rapporte dans la traduction.

Relativement au contexte, rien à noter dans la première
ligne qui présente une variante de la formule initiale déjà
indiquée. Au point où se trouve le pronom , la pierre
est écaillée ; mais il reste des traits suffisamment visibles
des deux lettres.

A la seconde ligne, le premier nom propre, en ne s'en
tenant qu'aux conditions matérielles, pourrait être lu

mais cette transcription ne fournirait aucun sens, et cepen-
dant le nom doit être significatif. En y réfléchissant, on
observe que le trait qu'il faudrait alors rendre par noun est
tout à fait différent des figures qui représentent positivement
des noun dans le reste de la partie tracée en caractères des
hauts temps ; d'un autre côté, la figure qu'on pourrait assi-

h
loading ...