Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 80
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0094
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0094
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 80 —

en marbre conservée au musée Pio Clémentine» ; une éro-
sion empêche de distinguer si c'est la main droite ou la
main gauche ; 2° une main droite étendue transversale-
ment, la paume en avant, sur d'antiques monnaies de
Rome, sur des médailles des familles Pinaria et Poblicia,
ainsi que sur une monnaie incertaine d'Espagne1 ; 3° une
main gauche levée, la paume en avant, dans le champ, de-
vant une tête d'Auguste, sur deux médailles d'Urso en Es-
pagne ; k° une main gauche levée, la paume en avant, sur
un cylindre, et une main levée sans qu'on puisse désigner
laquelle, sur un autre cylindre, pl. XXVII et XL des Recher-
ches sur Mithra, par Lajard ; 5° les deux mains levées, les
paumes en avant, sur dix monuments sépulcraux, dont
trois avec épigraphes latines, trois avec épitaphes grecques.

J'écarte dès à présent les deux cas relatifs au culte de
Mithra, parce qu'ils se rattachent à des représentations sur
la signification desquelles on n'est pas, ou du moins je ne
suis pas suffisamment éclairé.

La main figurait comme donarium, ou offrande votive,
lorsqu'on croyait que cette partie du corps avait été guérie
par l'assistance divine. A ce point de vue, on aurait pu en
reproduire l'image à côté d'une inscription ou même sur
un monument anépigraphe. Mais peut-on croire que, sur
les cippes trouvés à Carthage, il s'en soit présenté un
nombre relativement si grand dans celte condition? Il n'y
a pas à s'arrêter à cette supposition.

Sur ces cippes de Carthage Humbert voyait, dans la main
droite^ levée, l'emblème d'une puissance semblable à celle
que lui attribuent encore de nos jours les Mahométans, sa-
voir de préserver d'une fâcheuse influence. Cette croyance

J On pourrait citer aussi la main placée à l'extrémité supérieure de cer-
taines enseignes romaines; mais je l'omets à dessein, parce qu'elle a une
signification distinctement spéciale qui n'a aucunement trait à mon sujet;
c'est un emblème parlant du manipule.
loading ...