Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 83
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0097
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0097
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
sa supplication, qu'il consent à attacher à la maison qu'on
vient de lui bâtir des assurances de protection et de miséri-
corde, si ses lois et ses ordonnances sont observées, ou si,
après avoir péché, le peuple se repent et fait pénitence ;
mais que, si l'on se détourne de lui, si l'on abandonne ses
commandements, si l'on court après des dieux étrangers,
si on les sert et les adore, il exterminera de la terre qui lui
appartient le monarque et son peuple, il rejettera loin de
lui ce temple qu'il a consacré à son nom, il le rendra la
fable du monde et fera en sorte qu'il serve d'exemple à
toutes les nations. Voilà donc la bénédiction et la malédic-
tion conditionnelles. Or, les prières de bénédiction et de
malédiction se faisaient les paumes des mains levées et
ouvertes en avant ; aussi, de nos jours, dans les rituels
juifs, lorsqu'il s'agit de la bénédiction que les prêtres doi-
vent donner au peuple, les titres portent : élévation des
paumes des mains ; et, au sujet de la dédicace du temple
dont je viens de parler, la Bible dit expressément et répète
que, pour prononcer les paroles de bénédiction, Salomon,
à genoux sur une estrade en face de la multitude, étendait
les paumes de ses mains vers le ciel. La paume droite levée
et ouverte en avant, sur quelques-uns de nos monuments
africains, peut donc être un avertissement figuré des con-
ditions de la consécration, un commentaire et une démons-
tration du sens malédiction et bénédiction que j'attache à
une partie de la formule si souvent employée dans les textes.
On a pu remarquer que j'emploie avec une espèce d'affec-
tation la locution paume de la main, ou paumes des mains :
c'est qu'en effet, d'une part, c'est une paume qui est figurée
sur nos monuments ; d'une autre part, ce sont les paumes
des mains, qui sont désignées dans les titres des ri-
tuels juifs, ainsi que dans les passages de la Bible que j'ai
cités, et que cette expression, se rattachant au sens avertit,
loading ...