Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 91
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0105
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0105
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 91 —

garni de pierres de taille en calcaire bleu de Constantine,
dont le parement supérieur, le seul taillé, formait radier,
Sur cet indice, on exécuta une petite fouille perpendiculaire
à la tranchée primitive, et le succès ne tarda pas à cou-
ronner cet essai. A la tête de la fosse trouvée d'abord,
était couchée, à 30 ou 40 centimètres sous le sol, la pre-
mière pierre numidico-punique (notre n° V) qu'ait fournie
le terrain du cimetière européen.

« Les fouilles furent continuées sur une superficie de ter-
rain d'environ quatre mètres. On exhuma huit autres pierres
de même origine, ainsi qu'une nouvelle série de pierres
semblables à celles qui avaient guidé lors de la première
tentative.

« A l'inspection du sol,il est visible qu'il a été retourné par
places et à différentes époques. On a trouvé sur le même
emplacement de petites auges en pierres de différentes
provenances (calcaire bleu , travertin, pierre tendre jaune
du Mansourah), contenant des os calcinés et recouvertes
d'un couvercle à deux pentes. Chacune de ces auges était
entourée de lampes, de fioles dites lacrymatoires et de cru-
ches en terre presque toutes cassées.

« Après l'achèvement de la plantation de l'hiver 1858, les
fouilles furent abandonnées pendant plusieurs mois. On les
reprit au commencement de la saison pluvieuse de 1859, et
onze nouvelles pierres furent mises à jour dans le même
endroit, dans un espace d'environ neuf ou dix mètres.

« A la même époque, un jardinier italien qui faisait défri-
cher un coin de terre près de l'endroit où se trouve la dé-
charge publique des boues de la ville, découvrit à quelques
centimètres seulement sous terre deux cylindres en poterie
accolés par bout au moyen d'une emboîture et dont les deux
extrémités opposées étaient bouchées par uu fond en terre
cuite faisant partie intégrale du cylindre. A l'ouverture de
cet étui de grande échelle, on trouva dans l'intérieur des
loading ...