Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 109
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0123
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0123
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 109 —
J'ai lu ainsi la seconde :

N° 4.

i v l i a n OLi
e t c r i s p i
N O c 0 s
h eren.fel
c o r n a d
i vi.se cv n
rvst. s at
a v r m a s

Ml • • W/'WtMJMtr.l/Mi
I I I wrWMVn

JWÊ^ s e

v e r i a n a e

P. V

Le n° 3 fait partie du grand ouvrage de M. L. Rénier,
sous le n° 1612; et le n° 4 s'y trouve aussi, au n° 1613.
Mes copies de ces deux inscriptions présentent de grandes
divergences avec celles dont M. L. Rénier a fait usage.

Il est indispensable de citer ici l'interprétation de ces
deux documents donnée par le savant académicien.

N° 3. — Jovi Optimo Maxime, pro salule Marci Au-
relii Severi Antonini Augusii totiusqae domas divinae divi
Severi et divi Magni Antonini.

N° 4. — Juliano II et Crispino consulibus____ milites

vexillationis (?) legionis tertiae augustae Severianae piae
Vindicis.

Dans un des murs de la Zaouiya, j'ai trouvé le frag-
ment d'inscription que voici ;
loading ...