Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 112
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0126
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0126
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Les murs grossiers qui entourent les champs aux en-
virons de Mena'a, contiennent de nombreuses pierres de
taille romaines quelque fois d'un volume assez fort. Une
de ces pierres, qui est brisée à droite, dans toute sa lon-
gueur, et vers la partie supérieure, à gauche, porte
l'inscription que voici :

N« 8.

MOR
ESINPRO
SVBCURAFC
TEFORIVN
DCALATPNA
SEVEREFOMPC"
NVMISGEMELLV
SATVRNIPISTIVI
OSLNG1NVSTRI
TONR.LIONETAP
OSIVL1VERECV
IMPETVIRO
VALERIS

Mon guide me montra sur un mamelon, à l'est de
la ville, une pierre quadrangulaire semblable à celles qui
servent de colonnes dans la mosquée. Trois de ses sur-
faces longues portent des inscriptions qui sont malheu-
reusement très-frustes. Je n'ai pu y déchiffrer, malgré
mes efforts, que les lignes suivantes :
loading ...