Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 115
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0129
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0129
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ÏÎISCRIFTIOHC LA7I1ÎE2

DE LA SUBDIVISION DE BATNA

Appelé au commandement du cercle de Bordj-bou-
Arreridj, j'ai quitté la subdivision de Batna avec le regret
de ne pas avoir ëu assez de liberté pour occuper mes
loisirs à mieux étudier, dans le champ même, la géo-
graphie comparée d'une province qui est si riche en sou-
venirs des époques lybicnne, romaine, byzantine, ber-
bère et arabe.

Cependant j'ai la conscience de n'avoir pas perdu mon
temps. Par de simples notes, que la Société Archéolo-
gique de Constantinc a bien voulu admettre dans ses
Annuaires, j'ai essayé de planter des jalons, assez soli-
dement établis, pour guider les savants désireux de con-
tinuer une œuvre déjà couronnée d'un certain succès ,
et qui ne sera pas moins fertile dans l'avenir.

Les recherches de plusieurs savants, parmi lesquels il
faut citer en première ligne MM. Léon Renier et de La-
marre, ont rendu à l'histoire bon nombre de monuments
qui déterminent le nom et la position de localités, connues
seulement par les itinéraires ou par les annales de l'E-
glise d'Afrique, telles que Lambœsis, Verecunda, Tha-
loading ...