Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 117
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0131
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0131
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Des fondations d'une construction berbère, sise au
nord, et à environ 4200 mètres des ruines de Lambèse,
a été retirée la borne "cylindrique [en grès tendre, qui
porte les lignes suivantes :

D N G,
N S T A N
TLÊOCÀE

S A R E
AR R PI M



La pierre est mutilée; les lettres mal gravées et d'iné-
gale grandeur ne suivent pas la même pente. A la 3e ligne
il existe un défaut dans la pierre, entre l'I et FO; la 2e
lettre de la 5e ligne devrait être un D, mais on voit un
R bien distinct. Je pense qu'il faut lire ad rempublicam
« en approchant de la commune.»

N° 2 et 3.

Au 2e et au 3e mille se trouvent, à côté de socles épars,
deux bornes, dont la plus complète a été publiée dans le
recueil de M. Léon Renier, sous le nu 4317.

IMPCAESM-AVREL
SEV-ANTON-AVG
FILPAR-MAXBRIT
MAXGERMAX
PONTMAX.TIRBPOT
XVIII IMP.III COS
1VLAVGMATAVG
ETCASTRETSENATACRAA ?)

M P I I I
loading ...