Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 137
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.7
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0151
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0151
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
consul&ri viro, eximio ac singuktri, virlulum omnium,
ob mérita erg à se et Provinciam contînentiae, patientiac,
forliludinis, libcralitatis et amoris in omncs prœcipui.
Ordo felicis coloniae Constantinae et provincia Numidia,
patrono positif.

« Par la magnificence de nos seigneurs pieux, au-
gustes, Constance et Julien, le Conseil municipal de
l'heureuse colonie de Constantine, de concert avec la
province de Numidie, a élevé (ce monument) à son pa-
tron Ceionius Italicus, personnage clarissime et consu-
laire, homme éminent et. réunissant en lui toutes les
vertus, afin de le récompenser des services qu'il a ren-
dus au Conseil municipal et à la province, par sa modé-
ration, sa patience, son courage, sa libéralité et sou
dévouement envers tout le monde. »

Le gouvernement romain donnait aux colonies et aux
municipes des garanties contre les abus du pouvoir exé-
cutif, en les autorisant à se placer sous la protection
d'un patron influent. Une inscription trouvée à Guclma
(Calama) et publiée dans Y Annuaire de 1854, nous ap-
prend que ce patron était quelquefois une femme (1).

N« 2.

IVSSIONE VENERABILI

DD AVGG QVE NN

CONSTANTI»
CEIONIO ITALICO CV ET CONSV
LARI CONTINENTIAE AEQVITATIS

(11 Celle inscription a élé copiée par M. Laureau , sur un cippe élevé
en l'honneur de Vibia-Aurelia , sœur de l'empereur Seplime-Sévère.
loading ...