Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 174
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.7
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0188
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0188
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 174 —

L'écriture est élégante. Une épaussure de la pierre sé-
pare les lettres I et V du mot Mantivae. La corniche qui
décore le sommet de ce bloc, annonce qu'il appartenait à
un beau monument. Des débris de chapiteaux gisent dans
les mêmes ruines.

En l'année 212, qui était la 2e du règne deCaracalla,
deux frères du nom d'Asper furent nommés consuls. La
chronique d'Alexandrie les appelle Aper ; mais tous les
autres historiens les désignent comme fils de M. Julius
Asper, dont la science et le courage ont été vantés par
Dion. L'un de ces deux consuls avait été questeur en
Afrique (1).

Nu 76. N° 77.

L FLAVIVS D M

FVIICV. {sic) -ANIBVS
V A LXXX n .ITVMVS

H S E N° 78- .-LVS VIXSI(s^)

D * M ...|S XXXI

L POMPIVS
SABINANVS
V$ A® C
HE * ES {sic)

N° 75. Lucius Flavius Fulicus vixit annos quadraginla.
Hic sita est.

« Lucius Flavius, surnommé Fulicus ( peut-être Fufi-
cus) a vécu 80 ans. Il repose ici. » —Sur le chemin du
Djebel-Ouache.

N° 76. Cette épitaphe, qui recouvre un des regards de
la conduite d'eau du Djebel-Ouache, a perdu récemment

(1) Ilisl. des Emp. rom , par Le Nain de Tillemont, t. III, p H4.
loading ...