Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 183
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.7
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0197
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0197
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
vant attachée à l'érection d'un monument. C'était un de-
voir auquel on manquait bien rarement; les pauvres
eux-mêmes s'en acquittaient. Parmi les monuments de
Lambèse, nous en trouvons d'élevés aux frais de simples
soldats de la 3nie Légion. Partout où ils ont passé, les
Romains ont laissé de nombreuses inscriptions funéraires,
et cela particulièrement dans le nord de l'Afrique. Ces
monuments n'ont pas toujours été respectés; mais les
populations qui succédèrent aux Romains dans ces con-
trées habitant en grande partie la tente, n'avaient que
faire de ces débris, de sorte que le Magreb est peut-être,
de tous les pays, celui qui nous a conservé le plus grand
nombre d'inscriptions lumulaires.

L'héritage de Rome a passe entre nos mains, et, comme
elle, nous voulons implanter sur le sol numidique une
population européenne. Il nous importe donc de savoir
comment ont vécu les populations qui nous ont devancé.

La domination romaine s'est perpétuée six siècles dans
le nord de l'Afrique : c'est un laps de temps assez consi-
dérable pour que les conditions d'existence puissent être
considérées comme normales.

Parmi les lois de la population, il en est une qui les
résume en quelque sorte : c'est la durée de l'existence
humaine. C'est cette durée, consignée dans les inscrip-
tions tumulaircs, que nous voulons mettre en relief.

Pendant une première période de guerre et de tâton-
nements, on a fait au climat de l'Algérie une réputation
d'inclémence excessive. Trente années de travail ont changé
les conditions d'exislence : l'influence du climat s'est
amoindrie, les maladies et la mortalité se sont produites
en de plus faibles proportions, et la foi dans l'avenir de
la colonie s'est accrue.
loading ...