Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 184
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.7
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0198
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0198
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Le dépouillement des inscriptions tumulaires nous pa-
raît de nature à fortifier encore cette confiance; il dépose
eu faveur du climat de la Numidie. N'avons-nous pas droit
•d'espérer qu'il nous sera pour le moins aussi favorable,
aujourd'hui que la science de l'hygiène a fait tant de
progrès, et que nous avons des moyens d'action plus
puissants?

Deux faits ressortent de celte étude : l'élévation de la
vie moyenne et le grand nombre de cas de longévité.
Quant au premier fait, nous nous bornerons à l'indiquer,
sans vouloir en surfaire la valeur, car on pourrait nous
objecter que trois mille inscriptions sont, relativement,
un chiffre minime. Quant au second, nous devons le
mettre en pleine lumière, attendu qu'il a une valeur posi-
tive : un climat où les centenaires abondent ne saurait
être un climat délétère. Cette abondance de centenaires
est le fait le plus saillant qui résulte du dépouillement
des inscriptions. Le signaler nous paraît un service rendu
à la colonie.

C'est à la Société Archéologique de Constantine que
revient l'honneur de cette idée. Son premier Annuaire
contient un travail du commandant Foy sur les inscrip-
tions tumulaires recueillies dans la province. On n'en
comptait alors que 470, parmi lesquelles trois seulement
appartenaient â des centenaires. Depuis lors, grâces aux
recherches du savant secrétaire de la Société, M. Cher-
bonneau, qui s'est fait un devoir de les signaler toutes
les fois qu'il les a découvertes, le nombre de ces inscrip-
tions s'est considérablement accru.

Au commencement de cette année, nous-niême avons
publié dans la Gazette médicale de l'Algérie un travail sur
loading ...