Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 194
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.7
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0208
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0208
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
— 194 —

monarque contre les catholiques , et par l'exil de tous les
prélats qui ne s'étaient pas dérobés par la fuite aux
atteintes de leurs persécuteurs. Félix eut le sort de ses
confrères qui furent déportés, soit en Corse, soit au Sud
de la Byiîacène.

Quelque temps auparavant déjà (en 482 ou au com-
mencement de 483) quatre mille fidèles environ, soit
ecclésiastiques, soit laïques, avaient été rélégués, par
ordre du roi, dans le pays des Maures1. Un convoi de
ces exilés traversa Théveste pour être, de-là, dirigé sur
Capsa2 et les pays environnants. Après 484, le nom
de Théveste n'est plus mentionné dans l'histoire jusqu'au
moment de l'arrivée des armées byzantines.

Solomon, successeur de Bélisaire , fut le second fonda-
teur de cette cité. Nous lisons, en effet, l'inscription sui-
vante sur une pierre encastrée dans une maçonnerie
remplissant l'arceau nord de l'arc de triomphe :

NVTV DIVINO FEUCiSS TEMPORIB P1ÏSSIMOR DOM
...NOR NOSTROR IVSTINIANI ETTHEODORAE
AVGG- POSTABSCISOS EX AFRICA VANDALOS
EXTINCTAMQVE PER SOLOMONEM GLORIOSISS

ETEXCELL......GISTRO" MILITVM EXCONSVL PRAEFECT

LYBIAE AC......ICÎO VNIVERSAM MAVRVSIAM GENTEM

PROVÏ..........DEM AEMINENTiSSIMI VIR! THE

VESTE................A- -VNDAMENT AEDIFICATA EST

Nutu divino felicissimis temporibus piissimorum domi-

1 Victor Tunnonensis cl Victor Vitcnsis.

2 Capsa, aujourd'hui Gafsa, ville de la Régence, au S.-E. de Tébessa.

3 Letrone lit ex magislro, Léon Renier magislro à la 5e Ligne.
loading ...