Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 225
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.9
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0239
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0239
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
AQUEDUC |)E LA COLOMB DES LÉMELLEFEKSIENS.

(Voir la planche IV)

Au commencement du mois de juillet, 18617 notre ho-
norable confrère, le capitaine Payen, auquel ses études
sur la géographie ancienne de la subdivision de Batna
ont fait décerner le titre de Correspondant du Ministère
de l'Instruction publique et des Cultes pour les travaux
historiques, écrivait au Président de notre Société la let-
tre suivante, dont je transcris la substance, afin de dé-
terminer la découverte importante dont il est l'auteur :

« En parcourant, dit M. Payen, le territoire fertile
et bien arrosé de Bel-Imour, qui s'étend au nord du Dje-
bcl-Ayad , j'ai été assez heureux pour découvrir, près
de la ruine romaine que les indigènes appellent Kharbet
Zembia, deux monuments, dont l'un fixe la position oc-
cupée par la colonie des Lemellefensiens, tandis que l'au-
tre atteste la splendeur dont jouissait ce centre de po-
pulation , à l'époque où l'empereur Philippe avait asso-
cié son fils à l'empire, c'est-à-dire de l'an 247 à l'an 249
de notre ère.

» Les ruines de Zembia, qui dominent le cours de
l'Oued-Ksob et d'où la vue embrasse tout le bassin de la
Medjana , représentent-elles la cité romaine de Lemelli
Praesidium, que le 208e itinéraire de la Table de Peur

15
loading ...