Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 226
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.9
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0240
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0240
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
tinger place à 104 milles de Saldœ et à 116 de Praesi-
dium; ou V Oppidum Lemelefense, qui était, suivant Mor-
celli, un évêché de la Mauritanie sitifienne; ou le Cas-
tellum Lemellense, qui a peut-être existé dans la même
province? C'est ce que de nouvelles découvertes nous en-
seigneront probablement.

» En attendant, je m'empresse de vous envoyer, 1° le
dessin d'un aqueduc assez bien conservé ; 2° l'inscrip-
tion qui constate que cet édifice a été réparé sous le rè-
gne des deux Philippes ; 3° le fac-similé d'une pierre vo-
tive, au bas de laquelle se lit presque en entier le nom
de la colonie. »

L'inscription de l'aqueduc est complète; mais les noms
des empereurs y ont été martelés légèrement dans l'an-
tiquité. Les caractères ne mesurent pas moins de 7 cen-
timètres en hauteur.

En voici la copie :

FELICISSIMIS TEMPORIBVS DD. NN. IMP. CAES. M.1VLI.
PHILIPPI INVIGTI PII FELICIS ET IMP. CAES. M.1VL1.
PHILIPPI INVIGTI. PII FELICIS AVGG. ET MARCIAE OT
ACILLAE SEVERAE. AVG. AQVA FONTIS QVAE MVLTO
TEMPORE DEPERIERAT ET CIVES JNOPIA AQVAE LABOR
ABANT INSTANTIA M. AVREL1I. ATIIONIS. MARCELLI.
VE. PROC. AVGG. RARISSIMI PRAESIDIS N. PATRONI
MVNICIPII INNOVATO OPERE AQVAEDVCTVS ABVNDANS
IN FONTES EST PERDVCTA.

A part le membre de phrase qui vient troubler la mar-
che régulière du texte, à la 5e ligne (et cives inopiâ aquae
loading ...