Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 227
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.9
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0241
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0241
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
laborabant), il est facile de restituer la légende. Je la
traduis dans les termes suivants, sans m'écarter beaucoup
de la construction :

Felicissimis temporibus dominorum nostrorum, impe-
ratoris caesaris} Marci Juin Philippi, invicti, pii, fe-
Ucis, et imper atoris eaesaris, Marci Julii Philippi, invicti,
pii, felicis,Auguslorum, et Marciae Otacillae Severae, Au-
gustae, aqua fontis, quae multo tempore deperierat, et
cives inopiâ aquae laborabant, instantiâ Marci Âurelii
Athonis Marcelli, viri egregii, procuratoris Augustoram,
rarissimi Praesidis Numidio£, patroni Municipii, inno-
vato opère aqaaeductus, abundans in fontes est perducta.

« Sous les temps heureux de nos seigneurs, l'empe-

» reur César, Marcus Julius Philippus , l'invicible , le

» pieux, l'heureux, et de l'empereur César, Marcus Ju-

» lius Philippus, l'invincible, le pieux, l'heureux, tous

» deux Augustes, et de Marcia Otacilla Severa, Auguste,

» — l'eau de la source qui depuis longtemps se perdait

t> et condamnait les citoyens à de pénibles privations, a

» été ramenée à grands flots dans les fontaines (de la co-

« lonie), après la réparation de l'aqueduc qui fut opérée

» par les soins de Marcus Aurelius Athon , surnommé

» Marcellus, personnage honoré du titre de Vir egregius.,

» délégué de nos Augustes, Prœses très distingué de la

» Numidie et patron du municipe des Lemellefensiens. »

C'est dans les environs de l'édifice en ruines qu'a été
rencontrée la pierre votive sur laquelle on lit encore as-
sez distinctement le nom de la colonie. Les lettres sont
disposées en cinq lignes. Une cassure de la pierre a fait
disparaître en partie le second L du mot Lemellefens(ium).
loading ...