Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 245
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.10
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0259
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0259
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
cant. — D. M. Lucia Egnatia... vixit annis trigihta
quinque. Hic sita est. — Maximus natis. .

« Aux dieux mânes. Julia Victorina a vécu 75 ans.
Elle gît ici. Que tes os reposent en paix ! — Aux dieux
mânes. Lucia Egnatia (mot effacé à moitié) a vécu 35
ans. Elle repose ici. »

Autel funéraire assez bien travaillé. Le sommet est
arrondi et représente un frontispice au milieu duquel
s'épanouit un ornement en relief qui aurait quelque ana-
logie avec une plante. Sur la face droite , une patère ;
sur la face gauche, un urceus. Dimensions : en hauteur,
lm28; en largeur, lm4i.

Un éclat de la pierre a enlevé plusieurs lettres, dont
l'absence rend illisible le surnom à'Egnatia. Les lignes
9 et 10 paraissent avoir été gravées par une autre main.
Quoique l'écriture en soit mal formée, j'ai cru pouvoir
y reconnaître les mots Maximus.. natis, entre lesquels
figure un signe vague et indéterminé.

Le douar à'Aïn-defla, « la fontaine du laurier-rose, »
où j'ai relevé cette double épitaphe, est établi sur un pe-
tit plateau qui sépare deux points habités autrefois par
des colons romains, fidèles au christianisme; d'un côté,
Sakiet-er-roum, « le canal des Romains; » de l'autre,
Kef-en-naçâra, « la roche des chrétiens. » J'ai copié, au
même endroit, le n° 27, dont une faute du lapicide rend
la lecture douteuse par la juxtà-position de deux R : Dis
manibus. Luc lus Mar eus Par tus (Pratus, Perlas, Peritusl)
vixit annis quinquaginta uno.

N° 28. — Gécilia Rogata a vécu 22 ans. Elle repose
ici.
loading ...