Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 5.1860/61

Seite: 255
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9386.11
DOI Seite: 10.11588/diglit.9386#0269
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1861/0269
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
no a.

.. SI CEOC. O
NOMINE QVE SALVATOR
ET SVMPOSTOBiTVM FELIX Cvi
CARI SODALES
..TITVLO FIXERVNT NO
MEN AETERNVM
DECASI VALITI EIS PIA PER

H N......FACETE-...

VIX AN...XI.....

Épitaphe illisible en plusieurs endroits. —11 est ques-
tion ici, comme on le voit, d'un personnage , peut-être
d'un soldat romain, auquel ses chers compagnons d'ar-
mes ont bâti un tombeau, avec une épitaphe destinée à
immortaliser son nom : « çui cari sodales titulo fixerunt
nomen aeternum. » L'honneur qui lui est fait le rendra
heureux , même après sa mort, « et sum post obitum
felix. »

No 7.

D M S
CAELIVS DA
TVS PVERVA
Il MATRO
NA POSVIT.

Dits manibus sacrum. Caius ÀElius Battis, puer, vixit
annis IL Malrona posuit.
loading ...