Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: V
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.1
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0003
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0003
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PRÉFACE

Résumer les travaux de la Société Archéologique pen-
dant l'année 4862, c'est rendre hommage à la sollicitude
éclairée avec laquelle M. le général Desvaux, M. Lapaine,
préfet du département, et M. Seguy-Villevaleix, notre
président actuel, n'ont cessé d'encourager les recherches
historiques.

Les vestiges de la commune des Saddaritains, submer-
gés depuis treize siècles par l'exhaussement du sol, ont
reparu, ça et là, sous la pioche des détenus d'Aïn-el-Bey,
et nous pouvons maintenant marquer avec certitude la
première étape de la route de Lambèse, celte voie im-
portante qui reliait la mer au Sahara, en passant par
Constantine. Soixante-sept inscriptions, le rez-de-chaussée
d'une maison romaine, deux mosaïques et quelques dé-
bris de sculpture, forment le résultat des premières
fouilles entreprises autour du Pénitencier arabe par l'or-
dre du général Desvaux,

L'exploration du versant oriental du Chettâba avait
signalé l'existence d'un grand centre de population, an-
cien chef-lieu de cette vallée du Rhumel, qui commence
au haut de Sakiet-el-Roum et finit au pontBégol. Recon-
naissant l'utilité d'une investigation plus approfondie, le
loading ...