Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 7
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0021
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0021
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
qui, par leur sommet taillé en demi-cercle ou à angle
aigu, se rangeaient tout naturellement dans la catégorie
des pierres tombales. La question avait fait un pas. Au
lieu d'un groupe de fermes, il y avait eu là un centre de
population, peut-être un bourg considérable. Mais, comme
le caravansérail d'Aïn-el-Bey venait d'être transformé en
pénitencier arabe, et que les terres qui en dépendent
élaient mises en culture par les condamnés, je dus re-
noncer au désir de pousser plus loin mes recherches.
Voici les inscriptions dont je parlais ci-dessus :

N° 10. No 11.

D M SIIX'FABIVS

PLAT!NI VALiINS BUT

VSHOSP V&A&LV

ITALIS H°$S&II

VALXX O^T^B&Q
H S E

Nu 12. N° 13. No 14.

ARCA LIVS CIVLIVSA

C-S1T AFRICAN NDIANVS

TISIT VSVA-CI VA-..XV

T1ANI O'T-B-Q

H'SE

N° 15.

MODIAMFSEV
ERILLA VIXAN1S
XXXV H'S E
O T B Q

N° 10. — Dits manibus. Platinius Hospitalis. Vixii
annis scptuaginta. Hic situs est.
loading ...