Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 14
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0028
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0028
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Dans le voisinage du milliaire, sur l'explication duquel
j'ai hasardé de si longs développements, gisait un fut de
colonne dont le diamètre mesure 0m56. C'est un monu-
ment public, probablement une dédicace, dont il ne reste
qu'un petit nombre de lettres que voici :

No 17.

10

ÂVGVST

En présence des résultats obtenus, il convenait de faire
de nouveaux efforts afin de connaître une localité dont
le voisinage de Cirta avait dû rehausser l'importance. Le
nom de la République n'échapperait pas aux investigations,
si l'on se décidait à mettre la pioche dans les amas de
décombres disséminés sur le sol, des deux côtés de la
fontaine. Indubitablement, on exhumerait quelque pierre
consacrée à la mémoire d'un empereur par les habitants
du municipe. C'est dans cet espoir que le Directeur divi-
sionnaire des affaires arabes établit, le 20 novembre
4861, une centaine de travailleurs sur les ruines qui
avaient fourni les épithaphes reproduites au commen-
cement de la présente notice.

Les fouilles durèrent deux matinées seulement ; mais,
bien qu'elles aient rendu à la lumière plus de cinquante
inscriptions funéraires, on était forcé d'en considérer le
produit comme presque nul, puisqu'elles laissaient pla-
ner la môme incertitude sur la question, au point de vue
de la géographie comparée.

Toutes ces épaves de la nécropole antique sont des
matériaux en calcaire d'eau douce, les uns façonnés par
le ciseau, les autres à peine dégrossis, et qui par leur
loading ...