Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 25
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0039
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0039
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
carré; les M figurent, deux lambdas accolés et les A,
surmontés d'un appendice, sont dépourvus de la barre
transversale.

N° 49. — Marcia Dapali. Yixit annis octo. Hicsila est.

« Marcia Dapali. Elle a vécu 8 ans. Elle repose ici. »

Remarque : L'introduction du lambda dans les épita-
phes de l'Afrique du Nord est une date. Indépendam-
ment de ce fait, la forme du mot Dapali est grecque.

N° 50. — Lucia, Lucii filia, Marcela. Yixit annis
viginti duobus. Hic sita est.

« Lucia, fille de Lucius, surnommée Marcela (Marcella)
Elle a vécu 22 ans. Elle repose ici. »

Remarque : La dalle mutilée sur laquelle j'ai relevé
cette épitaphe, a pris place parmi les monuments ras-
semblés devant le Pénitencier. Une partie de l'angle infé-
rieur, à droite, a disparu avec Je commencement du
chiffre des années, dont il ne reste que l'amorce du pre-
mier X. Mais, en tenant compte de la longueur des
lignes, je suppose qu'il a pu y avoir deux X après la
formule V.A, et que l'âge de Marcella était de 32 ans.
D'un autre côté, l'S qui termine la 4e ligne est gravé dans
le sens ordinaire. Si l'on compare cette inscription avec
celle qui a été découverte à Belad-el-Gouhari, par

No 50.

No 54.

L LVCI FILI

IÂ MARC
ELÀ V Ay
XII H Si

SEX PORCIVS SEXF
RESTiTVS
VIX ANiSd^
H S é é
loading ...