Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 35
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.3
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0049
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0049
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
N° 66.

D M
]VLIA
SIANAV
ALXXV
OTBQ

Diis manibus. Iulia Siana, Vixit annis septuaginta
quinque. Ossa tua benè quiescant !

Le troisième est une dalle de 60 centimètres, portant
cinq caractères libyques disposés de la manière suivante :

No 67.

En résumé, le pays d'Aïn-el-bey, autant qu'aucun
autre canton des environs de Constantine , est couvert
de débris, mais de débris sans style ; L'art n'y a laissé
aucun cachet. A peine y aperçoit-on ça et là un frag-
ment de bas-relief, un morceau de marbre ébauché,
quelques éclats de pierre un peu travaillée. Pour ceux
qui comprennent les ruines africaines, il n'y avait à
Saddar qu'une installation agricole, une république villa-
loading ...