Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 40
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0054
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0054
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
EXPLICATION DES QNZE PLANCHES

DESSINES PAR M. L. FÉRAUD

Perocchè apriamo le TOstrc urne
palpitando, e in quelle ritro\ando
monili o anelli o corredo muliebre, u
nelle ceneri Tostre le arapolle in cui,
per quanto é fama, grondarono le pie-
tose lagrime de' rili funerei, o lucer-
ne, o lembo di lela incombustibile,
nella quale furono aise le vostre mem-
bra, tntto noi serbiamo con gelosa
custodia : e qualunque moneta ed
arma e suppelleltile, o segno dellc
consiietudini vostre, è per noi maleria
preziosa di erudite congetlure.
(Le Xotte romane.)

Planche I. — IV0 7. — Lampe en terre cuite de forme
ovale; argile jaunâtre recouverte d'un vernis ou peinture
rouge. Pas d'anse ; bec brisé; un filet simple autour du
tableau. Un tiers en sus de la grandeur naturelle. Long.
Oml l ; haut. 0m04. — Sujet : deux gladiateurs armés du
glaive dont se servaient les soldats Romains; celui de
gauche a une lame droite ; celui de droite, une lame en
forme de feuille, sans garde, mais avec une courte barre
transversale à la poignée. La figure de gauche repré-
sente le type des peltastes Thraces. Quelques points de res-
semblance existent dans l'équipement des deux person-
nages : ils ont le torse nu, le milieu du corps entouré
loading ...