Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 49
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.5
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0063
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0063
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
49

musée de Leyde sur une lampe rapportée d'Italie, et que
M. Léon Renier restitue par les mots Auli Silii Accepti
« atelier d'Au lus Silius Acceptus ». (Ann. Archéol. de
Conslantine, iS5S-1859, p. 106).

N 705 . — Lampe en terre jaune, sans anse , bec
d'un moulage élégant. Sujet : Amour ailé en marche et
soutenant avec l'épaule deux seaux assujétis à une barre
de bois. On voit les efforts qu'il fait pour ne pas laisser
tomber le fardeau. Sa main droite tient quelque chose
qui ressemble à une couronne. Triple filet sur le bord
intérieur.

N° 71t. — Lampe ovale en terre jaunâtre ; bec en
losange. — Sujet grotesque : Un enfant coiffé d'un bour-
relet et le corps maintenu par des brassières, joue de
la flùle double « tibiœ pares » ; il porte sur l'épaule
droite des branches d'olivier.

Planche V. — NJ 65. — Lampe en argile rouge,
dépourvue d'anse. — Le sujet représente la fable du
renard et des raisins. Bien que cette pièce soit une des
plus belles de la collection, on est force de reconnaître
que certains détails s'éloignent de la nature. Ainsi, il n'y
a de vrai dans la vigne, que cette grappe qui pend au-
dessus du museau de l'animal, et j'aime à croire que le
potier s'est amusé à dessiner un caniharus ou goblet,
au pied de l'arbre, afin d'en caractériser l'espèce. Il faut
un peu de bonne volonté pour voir un renard dans cette
longue bête levrelée, dont la tête est plutôt celle d'un
veau marin.

N° 66. — Lampe ovale en terre d'un gris tirant sur
le jaune ; pas d'anse. — Sujet : Un oiseau se dressant

4
loading ...