Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 59
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0073
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0073
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
59

Je désire que la Société archéologique de la province de
Constantine, qui m'a montré déjà tant de bienveillance,
daigne voir encore dans ce travail additionnel une preuve
de ma déférence pour elle et de l'intérêt que je prends à
tout ce qui peut concourir aux progrès de notre coloni-
sation algérienne.

Voici ce que je crois pouvoir transcrire et traduire des
nos 4 et 5, dont les inscriptions sont en caractères de
basse époque.1

IV.

Jechonsalomo fiiio ^
Bodmelkartis .... :\ x.

V.

Obeclivi, signum consecravi. LI3 L^._&

Peut-être le n° 5 doit-il, de préférence, se lire ^s-w

L^,ou LI5 UsA-* mais cela, au fond, ne changerait

rien au point de vue de ma thèse générale, et il n'y a
rien à déduire de nouveau de ce court fragment : je me
bornerai à regretter l'état indéchiffrable de ce qui précède.

Au n° 4, je suis porté à croire que l'inscription est
complète telle que je L'ai rendue. En effet, il reste à la
fin de la seconde ligne, trop peu de place pour qu'il y

i J'ai employé dans mon mémoire, pour ces caractères, la dénomina-
tion d'écriture numidico-punique : les Allemands ont adopté celle d'é-
criture néo-punique, qui est peut-être préférable.
loading ...