Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 66
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0080
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0080
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
66

détails offrent un rapprochement frappant avec plusieurs
de ceux de la note de M. Vicrey : ils confirmeraient, s'il
en était besoin, la conclusion qu'il a portée sur les cy-
lindres en poterie dont il a parlé et, par suite, la desti-
nation similairement funéraire des autres monuments
trouvés dans la même localité que l'un de ces cylindres.

J'espère donc, en définitive, ainsi que je l'ai annoncé
au début, que les nouveaux éléments d'appréciation que
je viens de passer rapidement en revue apporteront un
surcroît de force à l'opinion générale que j'ai cberché à
établir dans le mémoire que la Société archéologique de
fcionstantine a bien voulu admettre dans son Annuaire,
lequel mémoire d'ailleurs n'a encore, que je sache, suscilé
aucune contradiction.

Paris, 13 avril 1863.

A, JUDAS.

P. S. — Depuis l'envoi de cette note, il a été rendu,
dans le n* 14 du Literarisches Centralblatt fur Deutschland,
un compte sommaire de mon mémoire; on y paraît main-
tenir les opinions d'auteurs allemands que j'ai combat-
tues, mais sans mentionner les arguments nouveaux que
j'ai exposés et développés, et sans faire valoir aucune
raison non encore discutée : je n'ai donc nul motif de
modifier mon avis. L'auteur de l'analyse prétend qu'à la

de la Société royale de Londres, par Gibelin, tome second, Paris, 1790,
pages 61 et 62.
loading ...