Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 92
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.8
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0106
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0106
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
N° 31. — Diis manibus. Iulia Potuosa. Vixit (annis)
septuaginta quinque. Hic est (0) sita. — Rosace à six
feuilles dans un frontispice cintré; au-dessous, encadre-
ment. A la lre ligne, un lambda.

N° 32. — Iulius Eneciobal. Vixit annis septuaginta
quinque. — Epitaphe du bas-empire; les E sont repré-
sentés par deux barres verticales. Le mot Eneciobal a
l'apparence d'un mot d'origine phénicienne. Stèle à angle
aigu ; haut. lra20.

N° 33. N° 34. N° 35.

CIVL1VS D IV! IVL1A

QVIR BXT MVSTVS MODESTA

VALXXVHSE ViCSIT VALXXV

A LXXV

N° 36.

SITIAqINTOS
A V A LXXV

N° 33. — Caius Iulius Quirinius. Vixit (bixil) annis
septuaginta quinque. Hic silus est. Epitaphe fautive dans
laquelle le mot vixit est représenté par les deux abré-
viations BXT et V. Au revers caractères libyques.

N° 34. — Diis manibus. Mustus vicsit (sic) annis
septuaginta quinque. Plus ordinairement Mustius, Mustia,
Mustiolus.

IS0 35. — Iulia Modesta. Vixit annis septuaginta quin-
que. L'E de Modesta a été omis.

N° 36. — Sitia Qintosa. Vixit annis septuaginta quin-
que. Il faudrait Sittia Quintosa.
loading ...