Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 133
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.8
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0147
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0147
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
433

d'être envoyée sous forme d'estampage à M. Léon Renier,
que nous savons si désireux de reproduire toutes les sin-
gularités du style lapidaire. Cette dernière inscription
couvrait la tombe d'une famille distinguée, la famille
d'un égrège « vir egregius ». La 7e ligne paraît avoir
été gravée après coup en interligne.

N° 191.

D M S

C ANTONI

VS FELIX VE

VIX-ANN.LXVII

5 MVI • EARE

LIAE HIBERNAE
VIX AN H LVII

BALLANTIVS
FIL1VS EORVIV1

10 H S E

Dits manibus sacrum. Caius Antonius Félix, vir egre-
gius. vixit annis sexaginta septem, mensibus sex.
Eareliae Hibernae, Vixit annis quinquaginta octo.
Ballantius, filius eorum.
Hic situs est (sic).

Liaisons : à la 3e ligne, L et I ; à la 4e ligne, les
deux N, puisl'X et le V de l'âge; à la 6e ligne, L et I,
A et E, N et E; à la 8e, A et N, ï et I ; à la 9e ligne, F
et I, L et I ; à la 6e et à la 9e lignes, un sigle triple :
H I B et R V M.

N° 192.

D M S
IVLIAE

L et I liés.

GERMANE
ATIAINN
RA MFM
Q VAL MVP

M et A, N et E liés

V et P liés.
loading ...